La série « 13 Reasons Why » nous plonge au sein du harcèlement genré


13 Reasons Why

La série véhicule ainsi clairement l’idée dangereuse (mais non moins réaliste) que la valeur d’une fille dépend de sa respectabilité sexuelle.


La série télé états-unienne 13 Reasons Why, diffusée depuis le 31 mars 2017 sur Netflix, a fait couler beaucoup d’encre et a été notamment pointée du doigt par des autorités scolaires aux États-Unis et au Canada pour la façon dont elle aborde les sujets sensibles du suicide adolescent et du harcèlement scolaire. Certaines écoles canadiennes ont même interdit aux élèves de discuter de la série.

Basée sur le roman éponyme de l’auteur Jay Asher et adaptée par Brian Yorkey, 13 Reasons Why comprend 13 épisodes d’une heure. On y suit Clay Jensen, un adolescent de 17 ans, alors qu’il écoute des cassettes audio enregistrées par sa copine Hannah Baker avant qu’elle se suicide. Elle y relate les évènements ayant mené à son ostracisme, à son humiliation, puis ultimement à sa mort. Ce faisant, elle identifie les personnes ayant joué un rôle dans sa décision, que ce soit en lui faisant du mal, en coupant les ponts avec elle ou en ne lui apportant pas l’aide sollicitée.
La suite ici : Quand la série « 13 Reasons Why » nous plonge au sein du harcèlement genré

15.05.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.