Les 3 âges du Cloud



Le 23 Mars à San Francisco, dans sa « Cloud Developer Conference », Google a annoncé – en gros – qu’il allait déployer ses technologies de « machine learning » sur l’ensemble de son architecture Cloud et les services associés. L’article de Re/Code vous expliquera tout ça mieux que moi 🙂 Donc si vous êtes clients du Google Cloud vous bénéficierez, nativement, pour vos propres services, des technos « d’intelligence artificielle » les plus à la pointe du géant de Mountain View, dont l’outil – open source – d’IA connu sous le nom de « Tensor Flow ».

Et nous voilà propulsés dans le 3ème âge du Cloud.

Petit rappel historique. Comme je l’écrivais ici il y a déjà 5 ans :

« le concept de cloud computing en tant qu’informatique distribuée est relativement ancien (années 1990, en fait on pourrait même remonter aux premiers réseaux genre Arpanet mais bon, c’est pas le sujet). Sa première formalisation dans son acception actuelle (données ‘personnelles’ stockées en ligne) date de 1997, mais son émergence ‘grand public’ n’arrive que 10 ans plus tard, au cours de l’année 2007 – Amazon Web Service, grand ancêtre du Cloud, est lancé en 2006 -, en même temps que l’externalisation du stockage des données personnelles entre dans sa phase industrielle et industrieuse. »

La suite ici : affordance.info: Les 3 âges du Cloud

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.