300 migrants jetés à la mer en 24 heures au large du Yémen


300 migrants

Les migrants viennent principalement de Somalie et d’Ethiopie. En provenance de ces pays de la Corne de l’Afrique, ils affluent au Yémen avec l’espoir d’atteindre les pays du Golfe plus riches. Malgré la guerre au Yémen, près de 55.000 migrants ont quitté la Corne de l’Afrique pour se rendre dans ce pays depuis janvier 2017, selon l’OIM. Plus de 30.000 d’entre eux sont mineurs.


Deux drames de l’immigration au large du Yémen en l’espace de 24 heures. Au total, au moins 300 migrants africains ont été intentionnellement jetés à la mer par des passeurs alors qu’ils tentaient de rejoindre un pays pourtant déchiré par la guerre.

« Les survivants ont raconté à nos collègues sur la plage que le passeur les avait poussés à la mer croyant voir ‘[des représentants] des autorités’ près de la côte », explique Laurent de Boeck, chef de la mission de l’OIM au Yémen. « Ils nous ont également dit que le passeur était déjà retourné en Somalie pour continuer son business et […] ramener d’autres migrants au Yémen en [passant] par la même route. »
La suite ici : 300 migrants jetés à la mer en 24 heures au large du Yémen : ce que l’on sait – L’Obs

11.08.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.