Amazon 451: comment Amazon met le feu à la civilisation du livre


livre

Oui, comme dans « Fahrenheit 451 », Amazon brûle le livre, en s’attaquant au marché du livre, en « ubérisant » l’ensemble des professions de l’édition et de la librairie.


Dans « Farenheit 451 », Ray Bradbury imaginait un futur dans lequel on jetterait les livres au feu. Amazon est-il en train de réaliser son cauchemar ? Par Paul Vacca.

On assiste ces temps-ci à la renaissance des dystopies. On les croyait figées dans des livres comme autant d’hypothèses fictives et improbables. Mais la réalité s’est mise à imiter la fiction. Avec Trump, les « alternative facts » et la novlangue, c’est l’irruption de « 1984 » de George Orwell dans le réel – « 1984 » qui au passage est redevenu un best-seller. Les populismes et l’ultralibéralisme algorithmique nous donnent l’impression de vivre dans « Le Meilleur des Mondes » de Huxley.
La suite ici : Amazon 451 : comment Amazon met le feu à la civilisation du livre – Bibliobs – L’Obs

21.04.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.