Aux Etats-Unis, la fiscalité des plus riches s’invite dans le débat



Alexandria Ocasio-Cortez et Elizabeth Warren, deux élues démocrates, ont récemment proposé de relever le niveau d’imposition des plus hautes fortunes aux États-Unis. La question promet d’être au centre des débats des primaires démocrates qui s’ouvrent, et pourrait s’inviter dans la campagne présidentielle de 2020.









L’Amérique s’apprête-t-elle à connaître, à son tour, un grand débat sur la justice fiscale? Le sujet a en tout cas récemment resurgi de manière remarquée dans le camp démocrate, alors qu’une douzaine de candidats sont déjà sur les rangs pour tenter d’emporter l’investiture du parti à l’élection présidentielle de 2020. Il faut dire que le thème de la lutte contre les inégalités a largement essaimé, après avoir été le cheval de bataille de Bernie Sanders pour les primaires de 2016.

Les élections de mi-mandat ont vu l’aile gauche du parti faire une véritable poussée, portant plusieurs de ses membres au Congrès, et les résultats ne s’en sont pas fait attendre. Dès janvier, Alexandria Ocasio-Cortez, jeune députée de vingt-neuf ans et coqueluche des nouveaux liberals, lançait sa proposition de créer une nouvelle tranche de l’impôt sur le revenu, taxant à 70% les revenus supérieurs à 10 millions de dollars par an. La mesure, pourrait concerner 16.000 foyers américains (0,05% de la population) et servirait à financer un Green New Deal de la transition écologique présentée par la députée le 7 février.

La suite ici: Aux Etats-Unis, la fiscalité des plus riches s’invite dans le débat

10.02.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.