Aux origines de CRISPR


CRISPR

« La technologie que nous avons créée n’a pas demandé 10 à 20 millions de dollars pour être développée, mais elle nécessitait une compréhension approfondie de la chimie et de la biologie de l’immunité adaptative bactérienne, un sujet qui peut sembler sans rapport avec l’édition de gènes. Ceci n’est qu’un exemple de l’importance que revêt la recherche fondamentale – la poursuite de la recherche scientifique afin de comprendre notre monde naturel – et de sa pertinence dans le développement de nouvelles technologies. »


Il est bien connu que les meilleurs vulgarisateurs sont souvent ceux-là mêmes qui ont fait les découvertes. Le bouquin d’Einstein et Infeld sur la relativité est par exemple l’une des meilleures expositions du sujet pour le grand public. A Crack in Creation, le premier livre sur CRISPR écrit par l’une de ses deux co-découvreuses, Jennifer Doudna, associée à Samuel Sternberg, un chercheur de son équipe, entre dans cette catégorie. On comprend vraiment grâce à eux le mécanisme de cette nouvelle biotechnologie ainsi que ses implications.

Le livre est divisé en deux parties, la première nous raconte l’historique de la découverte, la seconde est consacrée aux futurs impacts de CRISPR, ainsi qu’aux inévitables questions éthiques. Bien que l’ouvrage possède deux auteurs, il est néanmoins écrit à la première personne, et c’est la voix de Jennifer Doudna qui s’exprime.


La suite ici : Aux origines de CRISPR

11.02.18

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.