Avortement : l’offensive tous azimuts de la droite américaine






Le Sénat de l’Etat de l’Alabama a adopté ce mardi le projet de loi le plus restrictif des Etats-Unis sur l’avortement, avec une interdiction quasi totale – même dans des cas de viol ou d’inceste. La nomination de deux juges conservateurs à la Cour suprême a donné des ailes à la droite anti-avortement, qui fait adopter dans les Etats une série de lois contredisant la célèbre décision Roe vs. Wade de 1973.  




Déchaînés! Depuis que Donald Trump a nommé deux juges à la Cour suprême jugés hostiles à la légalisation de l’avortement, les conservateurs américains se sentent pousser des ailes. On s’attendait à une offensive pour revenir sur un droit garanti par la fameuse décision Roe vs. Wade de 1973, jamais acceptée par la droite américaine, mais en fait d’offensive, c’est un véritable festival :

En Géorgie, le gouverneur a promulgué le 7 mai l’une des lois les plus restrictives de la nation, interdisant l’avortement après 6 semaines de grossesse (à ce stade, un grand nombre de femmes enceintes ne savent pas encore qu’elles le sont), quand les médecins peuvent généralement détecter un battement de cœur fœtal. La date butoir était auparavant de 20 semaines. A noter: la législation omet tout langage protégeant les femmes contre des poursuites en justice.

La Géorgie devient ainsi le quatrième Etat à adopter une législation « battement de cœur du fœtus », après le Kentucky, le Mississippi et l’Ohio. Des propositions de lois similaires sont débattues dans 11 autres Etats.

Dans l’Alabama, les Républicains du Sénat (tous des hommes blancs!) ont tenté le 9 mai de voter en douce un amendement bannissant carrément tous les avortements, rendant ceux-ci passibles d’une peine de prison de 99 ans. Il a fallu que quelques zélés tentent en plus d’interdire l’avortement en cas de viol ou d’inceste pour que les Démocrates se révoltent et demandent un vote à main levée. Le texte a finalement été adopté le mardi 15 mai, ce qui en fait la loi la plus répressive des Etats-Unis sur l’avortement.

L’auteur de cette loi, le Républicain Terri Collins, ne cache pas son objectif: « Il s’agit de s’attaquer à Roe vs. Wade ».

La suite ici  : Avortement : l’offensive tous azimuts de la droite américaine

16.05.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.