Bart De Wever en formation de combat




Bart De Wever, le président de parti a été très présent durant toute la formation. Depuis hier c’est Bart De Wever président de la Flandre qui est de sortie. En appelant à un front flamand et en considérant que le fédéral était devenu ingérable, le général nationaliste est publiquement de retour, celui qui considère la N-VA non comme un parti mais comme une formation de combat (sic).


Si Het Laatste Nieuws a l’impression que Bart De Wever est de retour après une longue absence, c’est donc que ce n’est plus le même Bart De Wever. L’homme qui a accepté de laisser tomber son exclusive vis-à-vis du PS, l’homme qui voulait sincèrement monter au fédéral pour régler les problèmes budgétaires du pays, l’homme toujours poli avec le Palais, l’homme qui passerait quasiment pour un nouveau Marc Eyskens est redevenu la conscience éclairée de la Flandre. C’est lui le guide qui sait que la Belgique est condamnée, qui sait que le PS est mauvais pour la Flandre, l’homme qui appelle à un front flamand et à une transformation du pays.

Oui, sa manœuvre est assez remarquable. Il a laissé tomber ses partenaires de droite de la Suédoise, il a largement contribué à la pire défaite d’un gouvernement depuis la guerre, son parti encaisse 8 sièges, il laisse le pays dans une situation budgétaire catastrophique, il a contribué à la montée du Vlaams Belang, il était tellement affaibli qu’il a dû manger sa parole de ne pas gouverner avec le PS et “ceux qui le traitent de Nazi”.

Oui, Bart De Wever, le perdant, qui avait fait un trait sur le fédéral depuis les élections locales et le pacte de Marrakesh a su se montrer stratège et patient.

Mais aujourd’hui, enfin, sa patience est récompensée. Il peut enfin dire ce qu’il a toujours pensé. Que ce pays n’a pas d’avenir, et qu’il faut se rassembler derrière lui et la N-VA. Parce que, dit-il, la N-VA est la seule à pouvoir gérer ça de manière ordonnée.

La suite ici :Bart De Wever en formation de combat

19.02.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.