Bataille des publicités politiques : Facebook donne raison à Trump et ses partisans



Le réseau social de Mark Zuckerberg a décidé de ne pas interdire les publicités politiques, même mensongères. Un choix qui a suscité de vives critiques aux États-Unis, notamment de démocrates qui craignent une redite, en 2020, des dérives de la campagne de 2016.  


Facebook a décidé de s’en laver les mains. Après des mois de polémiques, le géant de l’Internet a annoncé, jeudi 9 janvier, qu’il n’allait pas interdire les publicités politiques, même trompeuses, sur ses pages. Il préfère rejeter la responsabilité sur les utilisateurs appelés à décider eux-mêmes s’ils veulent en voir moins.

« Nous ne pensons pas qu’il revien[ne] à une entreprise privée de décider du sort des publicités politiques », a expliqué Rob Leathern, directeur de la gestion des produits pour Facebook, dans un post de blog. « Les gens doivent pouvoir entendre le message que ceux qui aspirent à les diriger ont à leur faire passer. Leurs dires doivent pouvoir faire l’objet d’un débat public », a-t-il justifié.

Cette décision a suscité des réactions outrées au sein du parti démocrate américain, qui craint pour l’élection de 2020 une redite de la campagne de 2016, durant laquelle le camp de Donald Trump a été accusé d’avoir eu massivement recours à des publicités trompeuses pour influencer le scrutin en sa faveur.

La suite ici :https://www.france24.com/fr/20200110-bataille-des-publicités-politiques-facebook-donne-raison-à-trump-et-ses-partisans

17.01.20

 
Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.