Le belge qui a rêvé Internet


belge

Ce n’est peut être pas un hasard si c’est Paul Otlet, un homme du livre et des bibliothèques, qui a, un des premiers, imaginé une technologie qu’Internet a réalisé. Qu’il ait été socialiste et utopiste n’est peut être pas un hasard non plus. Quant au fait qu’il ait été belge, ne comptez pas sur moi pour en rigoler.


Le livre et Internet ont une histoire commune. Un homme la résume : Paul Otlet.

La Bibliothèque Nationale de France archive le web (dans le cadre du dépôt légal), la BNF a avec Gallica une des plus formidables base de données d’oeuvres numérisées, et au-delà même de Gallica, ses ressources électroniques sont innombrables.

Et ce que je dis de la BNF, on pourrait l’étendre à bien des bibliothèques du monde qui entretiennent avec le numérique un rapport très intime (jusqu’à la Bibliothèque du Congrès à Washington qui archive Twitter). Cela suffirait à contredire le lieu commun qui voudrait que le livre et les écrans soient ennemis.

Pourquoi cette intimité entre les bibliothèques, l’informatique et, au-delà, Internet ? Cette intimité a bien des causes, mais pourrait presque tenir en une personne. Un homme très connu des bibliothécaires, documentalistes, historiens du livre etc. mais dont la notoriété mériterait d’être étendue largement au-delà, tant son oeuvre est fascinante. Cet homme, c’est Paul Otlet.
La suite ici : Le belge qui a rêvé Internet

13.01.17



Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.