Biodiversité : l’humanité face à ses responsabilités






Cette extinction risque de se produire non plus à l’échelle des temps géologiques, mais en quelques décennies. Avec un unique responsable : l’homme.




Voilà 65 millions d’années, la cinquième extinction de masse fauchait, en même temps que les dinosaures, les trois quarts des espèces présentes sur Terre. Les précédentes crises, des centaines de millions d’années plus tôt, avaient éliminé jusqu’à 95 % du vivant.

Nous n’en sommes heureusement pas là. Mais nul ne peut plus l’ignorer : la planète s’achemine vers la sixième extinction de masse. Et celle-ci risque de se produire non plus à l’échelle des temps géologiques, mais en quelques décennies seulement. Avec un unique responsable : l’homme.

Or, les causes de l’effondrement de la biodiversité sont toutes d’origine humaine : destruction et fragmentation des habitats naturels, surexploitation des ressources au-delà de ce que peuvent supporter les sols, les forêts et les océans, dérèglement du climat, pollution des écosystèmes par les déchets, les pesticides et les plastiques, prolifération des espèces invasives disséminées par le commerce international.

La suite ici : Biodiversité : l’humanité face à ses responsabilités

7.05.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.