Bizarre, bizarre…



Quel [drôle de texte] que celui qui vient d’être publié dans le New England Journal of Medicine.

Ses deux auteurs, Philip Landrigan de l’École de médecine Mount Sinai et Charles Benbrook, de l’Université de de l’État de Washington (encore que cette affiliation est contestée), y arguent pour l’essentiel que le consensus scientifique sur l’innocuité des OGM doit être remis en question parce que «deux développements récents ont dramatiquement changé le portrait des OGM». Le premier est ce qu’ils décrivent comme une augmentation très nette du nombre et des quantités de pesticides utilisés dans les cultures OGM ; le second est la classification récente de deux herbicides utilisés avec des semences génétiquement modifiées, le glyphosate et le 2,4-D, respectivement comme «probablement» et «possiblement» cancérigènes par l’agence de l’ONU sur le cancer.

La suite ici : » Bizarre, bizarre…|Sciences dessus dessous

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.