Syrie. Bloqué


Bloqué

Tant que Moscou jouera de son droit de veto au Conseil de sécurité de l’ONU, la commission d’enquête créée par les Nations unies sur la Syrie ne servira qu’à faire porter des chrysanthèmes aux familles des victimes.


Bachar al-Assad sera-t-il un jour jugé pour crimes contre l’humanité ? Il ne faudrait surtout pas renoncer à cette idée. Depuis 2011, le dictateur syrien massacre son propre peuple en toute impunité, échappant à toute poursuite et condamnation grâce à la protection de son puissant allié russe. Car il en va des commissions d’enquête internationales comme des tentatives de règlements diplomatiques : qu’un seul pays s’oppose à un accord ou une résolution et c’est le système tout entier qui est bloqué.
La suite ici : Bloqué – Libération

9.08.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.