Boris Johnson menace de ne pas respecter la loi sur le report du Brexit





L’un des avocats consultés, Philippe Sands, a expliqué que l’ancien ministre des Affaires étrangères pourrait même se retrouver en prison s’il ne respectait pas la volonté du Parlement. «Il se pliera (à la loi) ou démissionnera»




Dans une déclaration aux tabloïds Mail on Sunday et Sunday Express, Boris Johnson accuse «un groupe de députés, dirigé par Jeremy Corbyn», le chef du Labour, principal parti d’opposition, de vouloir «bloquer le Brexit» et «forcer ce pays à accepter encore plus de tergiversations et de retards». «Je refuse d’accepter ce report inutile de Corbyn», prévient-il.

Boris Johnson compte donner une «dernière chance» lundi à l’opposition de voter en faveur d’élections anticipées mais si c’est un échec, le gouvernement «continuera simplement».

Jeudi, Boris Johnson avait déjà déclaré qu’il préférait «mourir» plutôt que de demander un nouveau report du Brexit. Le Premier veut que le Royaume-Uni sorte de l’UE le 31 octobre «avec ou sans accord».

Selon le Sunday Times, Boris Johnson est prêt à mener bataille devant la cour suprême pour déterminer s’il peut ignorer cette loi lui imposant un report du Brexit.

La suite ici  : Boris Johnson menace de ne pas respecter la loi sur le report du Brexit

9.09.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.