Le Brexit divise à nouveau les deux Irlande et réveille le spectre d’une Europe des frontières


deux Irlande

A ce stade, aucun plan crédible n’a été formulé et il apparaît encore impossible, à moins que le gouvernement britannique ne revienne sur son engagement de quitter le marché unique, de maintenir la libre circulation entre les deux parties de l’île.


La construction européenne a transformé notre rapport aux frontières, expressions de la souveraineté nationale devenues désuètes dans un monde cosmopolite et libre-échangiste. Des crises périodiques (terrorisme, afflux de réfugiés, guerre civile…) viennent toutefois nous rappeler une fonction essentielle de la frontière : lieux de force ou d’échanges, elles servent également à matérialiser, physiquement et symboliquement, la différence entre des groupes humains. La perspective d’une fermeture de la frontière entre les deux Irlande du fait du Brexit est une de ces phases critiques.

Les accords d’indépendance, en 1922, avaient maintenu la libre circulation des personnes entre la nouvelle République d’Irlande et le Royaume-Uni. Toutefois, ce principe est remis en cause à partir des années 1960, lorsque commencent les premières violences entre « unionistes » protestants et « républicains » catholiques. Il s’agit alors d’empêcher les groupes indépendantistes de s’approvisionner en armes ou de chercher refuge dans le Sud mais aussi, implicitement, de réaffirmer la différence entre les communautés habitant deux parties de l’île. Face au discours des nationalistes irlandais, qui proclament l’unité et l’homogénéité de la population de l’île, les dispositifs sécuritaires qui se multiplient à la frontière (checkpoints militaires, postes d’observation, véhicules blindés, fouilles de véhicule…) sont un constant rappel de l’appartenance indissociable de l’Irlande du Nord au Royaume-Uni. Cette frontière militarisée incarne alors une double division politique et identitaire : en premier lieu, entre le Nord et Sud ; en second lieu, entre protestants et nationalistes catholiques au sein de l’Ulster.
La suite ici : Le Brexit divise à nouveau les deux Irlande et réveille le spectre d’une Europe des frontières – Le Soir

24.07.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.