Brexit : l’Espagne obtient « un accord sur Gibraltar » et ne mettra pas son veto


Gibraltar

 

« L’Espagne a levé son veto et votera en faveur du Brexit », a annoncé le chef du gouvernement espagnol, à la veille du sommet européen qui doit  ratifier le projet d’accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.  L’objectif de l’Espagne est qu’aucun accord futur entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ne s’applique sur ce territoire britannique, situé à la pointe sud de l’Andalousie, sans l’accord de Madrid.

 

 


Le dernier obstacle à la conclusion d’un accord entre Londres et les 27 pays de l’Union européenne sur le Brexit a été levé. Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé samedi 24 novembre que l’Espagne avait obtenu « un accord sur Gibraltar », territoire britannique situé à l’extrême sud de la péninsule ibérique, qui en revendique la souveraineté.

Après d’intenses négociations entre les deux pays et Bruxelles, le gouvernement britannique s’est dit samedi favorable à des discussions avec l’Espagne au sujet de Gibraltar après le Brexit. « Concernant les négociations du retrait, compte tenu de certaines circonstances propres à Gibraltar, nous avons eu des discussions avec l’Espagne impliquant directement le gouvernement de Gibraltar, a fait savoir un porte-parole de la première ministre britannique, Theresa May, dans un communiqué. Celles-ci étaient constructives, et nous sommes impatients d’adopter la même approche pour les relations futures. »

Ces derniers jours, Madrid menaçait de mettre son veto à l’accord sur le Brexit, faisant planer le doute sur la tenue du sommet européen prévu dimanche. Le gouvernement espagnol exigeait d’obtenir noir sur blanc un droit de veto à l’application de tout accord futur entre l’UE et Londres à Gibraltar.

La suite ici : Brexit : l’Espagne obtient « un accord sur Gibraltar » et ne mettra pas son veto

25.11.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.