Bruxelles réplique au vote FN et Mélenchon en allant sur le terrain social


terrain social

Bruxelles rappelle que la mise en œuvre de ces principes est une « responsabilité conjointe des institutions de l’UE, des États membres, des partenaires sociaux et des autres parties prenantes ».
[Les projets sociaux de la Commission ne sont pas vraiment une réplique au vote FN. Marianne Thyssen y travaille depuis trois ans. – Note des punaises de l’info]


Fidèle à sa méthode, le président Juncker met les gouvernements nationaux devant leurs responsabilités en leur demandant de respecter un « socle de droits » et de prendre position sur des sujets contentieux comme le travail détaché ou la convergence sociale dans la zone euro. Une ambition louable mais difficile à réaliser.

Marianne Thyssen n’a pas joué la carte de la pure coïncidence en présentant mercredi le plus important « paquet social » que la Commission Juncker ait mis sur la table depuis le début de son mandat en 2014. « L’élection en France s’est beaucoup jouée sur le social… (Le social) fait partie de notre mission… Aujourd’hui, nous ‘délivrons' », a expliqué la commissaire en charge de l’Emploi et des Affaires sociales.
La suite ici : Bruxelles réplique au vote FN et Mélenchon en allant sur le terrain social

30.04.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.