Catalogne: des flamingants dénoncent l’hypocrisie de la N-VA


flamingants

Alors que le scrutin sur l’autodétermination catalane a été marqué dimanche par des violences policières, les nationalistes flamands ont été nombreux à s’exprimer sur Twitter. Les grandes personnalités politiques de la N-VA ont globalement dénoncé des mesures anti-démocratiques. Mais pour certains flamingants, leur position relève avant tout de l’hypocrisie.


Sans grande surprise, le plus actif des membres de la N-VA sur Twitter a été Theo Francken. S’exprimant parfois en anglais, parfois en néerlandais, il a notamment exprimé son soutien à Charles Michel, reconnu comme étant le premier dirigeant européen à dénoncer les violences perpétrées par les autorités de Madrid. « Fier membre de notre gouvernement. Fier d’avoir Charles Michel pour Premier ministre. Nous ne tournons pas le regard! #Catalonia »

Le Secrétaire d’État s’en est dans la foulée pris à l’Union européenne, et a souligné que l’aspect anti-constitutionnel du référendum n’était pas réellement un obstacle à la création d’un nouvel État: « Une violence policière similaire en Hongrie ou en Pologne, et Juncker, Timmermans… auraient été furieux. Et là? Rien. #EUfail »

Réagissant à l’arrestation du politologue et nationaliste-flamand Bart Maddens en Catalogne, Theo Francken lui a exprimé son soutien. « Il y a actuellement énormément de nationalistes flamands en Catalogne. Soyez forts! »

Mais sa réaction n’était apparemment pas du goût de tout le monde: « Pour ce qui est de l’indépendance flamande, vous vous taisez, vous et vos collègues. Faites les hypocrites, pour ça vous êtes énormément doués #piecedetheatre #N-VA »
La suite ici : Catalogne : des flamingants dénoncent l’hypocrisie de la N-VA – DaarDaar

4.10.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.