Catalogne: Puigdemont tente de ménager la chèvre et le chou


Puigdemont

Car derrière sa pantalonnade, Puigdemont continue de demander au fond exactement ce que Madrid refuse depuis le début : un dialogue sous la menace d’une indépendance unilatérale. 


C’est finalement par une formulation alambiquée que le président catalan Carles Puidgemont s’est sorti de la chausse-trappe dans laquelle il s’était fourré. « J’assume et je présente les résultats du référendum, de telle sorte que la Catalogne sera un État indépendant sous la forme d’une République », a-t-il déclaré ce soir dans un discours devant le parlement régional retransmis en direct, suscitant la joie des partisans de l’indépendance unilatérale. Avant de faire retomber brutalement leur enthousiasme, en ajoutant que le Parlement catalan « propose de suspendre les effets d’une déclaration d’indépendance », afin de « commencer un dialogue ».

Mais le gouvernement espagnol fait de ce discours une toute autre lecture : il considère qu’ »une déclaration implicite d’indépendance, suivie ensuite d’une suspension explicite […] n’est pas admissible ». Madrid a fait savoir qu’il prenait acte de la déclaration et préparait sa réponse.
La suite ici : Catalogne : Puigdemont tente de ménager la chèvre et le chou – L’Obs

11.10.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.