Catalogne : un an plus tard, où en est le mouvement indépendantiste ?


indépendantiste

 

Et les dernières élections régionales en décembre 2017 ont montré que l’opinion publique est toujours divisée en deux blocs quasi équivalents. Les partis indépendantistes – Ensemble pour la Catalogne, ERC, et CUP – ont obtenu 47,5 % des voix tandis que les mouvements unionistes – Parti socialiste Ciudadanos et Parti populaire – ont récolté 43,3 % des voix.  Les divisions sont également présentes au sein même du camp indépendantiste entre les plus modérés de la Gauche républicaine (ERC), qui veulent abandonner la voie unilatérale, et les plus radicaux.

 

 


En octobre Il y a un an, le 1er octobre 2017, plus de deux millions de Catalans se déplaçaient aux urnes pour participer au référendum sur l’indépendance de la région. Le « oui » l’avait alors emporté avec 90 % des voix soulevant beaucoup d’attente chez les militants indépendantistes.

« En ce jour d’espoir et de souffrances, les citoyens catalans ont gagné le droit d’avoir un Etat indépendant sous la forme d’une République », lançait, avec solennité, le chef du gouvernement catalan, Carles Puigdemont, au soir du scrutin. La suite a été plus compliquée.

S’en suivirent des mois de tensions entre Barcelone et Madrid, une mise sous tutelle de la région, des arrestations, « l’exil » de M. Puigdemont, de nouvelles élections… mais toujours pas d’indépendance. Un an après le scrutin – marqué notamment par des affrontements entre forces de l’ordre et militants –, la déception est, en effet, grande chez les sympathisants alors que le processus autonomiste est aujourd’hui au point mort.

La suite ici  :Catalogne : un an plus tard, où en est le mouvement indépendantiste ?

2.10.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.