Un collectif fustige le « colonialisme numérique » de l’accès Internet gratuit proposé par Facebook


colonialisme numérique

Reste que Facebook social est justement parvenu jusqu’aux 2 milliards d’utilisateurs grâce à des initiatives centrées sur les besoins locaux de ses utilisateurs, afin, justement, de poursuivre sa croissance mondiale.


Pour le collectif citoyen Global Voices, l’initiative Free Basics de Facebook, qui offre un accès bridé mais gratuit à Internet aux populations les moins équipées, relève d’une forme de « colonialisme numérique ». Derrière cette expression choc, Global Voices pointe notamment du doigt une atteinte à la neutralité du net.

L’étude publiée par Global Voices ce jeudi 27 juillet ne risque pas de redorer le blason déjà abîmé de Free Basics, l’initiative lancée par Facebook en 2015 — et d’abord connue sous le nom décrié d’Internet.org.
La suite ici : Un collectif fustige le « colonialisme numérique » de l’accès Internet gratuit proposé par Facebook – Politique – Numerama

30.07.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.