« Comme la peste pour Athènes, le Covid-19 accélèrera-t-il le déclin de l’Amérique ? »



 

 


Dans tous les cas, il sera difficile à une Amérique dont la réaction a été désordonnée et qui pourrait connaître une catastrophe sans précédent dans l’histoire moderne du pays de se poser en modèle. Comme la peste pour Athènes, le Covid-19 accélèrera-t-il le déclin de l’Amérique ?


« La réélection de M. Trump fait désormais face à deux obstacles : une incapacité à se saisir de la crise à bras-le-corps ; et l’émergence d’un challenger expérimenté et empathique. À ce stade, l’effet de ralliement en temps de crise continue de jouer et le président reste capable de l’emporter. Il fera campagne sur des thèmes qui lui sont chers, accusant la Chine d’être à l’origine de la crise, stigmatisant l’incapacité des organisations internationales et promettant encore davantage de protection aux frontières.

L’attitude de l’Europe n’a guère été plus reluisante. On sait que les compétences de l’Union en matière sanitaire sont limitées. Il n’empêche : sa réaction a été tardive, tout comme l’a été la solidarité entre ses membres. Certes, la Banque centrale européenne a pris la mesure de l’impact de la pandémie et l’on peut parier que les prophètes de malheur sur la capacité de survie de l’Union seront une fois de plus pris en défaut. Mais le risque existe de voir certains de ses acquis (Schengen) être mis entre parenthèses, et l’ambition d’une “Europe géopolitique” passer à la trappe. C’est ainsi le “vieil Occident” qui a été le plus frappé, jusqu’à présent, par la crise : les pays les plus touchés, on l’a peu remarqué, sont tous des États membres de l’Alliance atlantique.

La suite ici :Bruno Tertrais : « Comme la peste pour Athènes, le Covid-19 accélèrera-t-il le déclin de l’Amérique ? »

14.05.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.