Comment « les médiocres ont pris le pouvoir »



« Les médiocres sont de retour dans la vallée fertile”, déclarait aux Inrocks le journaliste Daniel Mermet lors de son éviction de France Inter, en juin 2014. Le philosophe Alain Deneault, considérant la conjoncture globale, va plus loin : « Il n’y a eu aucune prise de la Bastille, rien de comparable à l’incendie du Reichstag, et l’Aurore n’a encore tiré aucun coup de feu. Pourtant, l’assaut a bel et bien été lancé et couronné de succès : les médiocres ont pris le pouvoir ». C’est cette révolution silencieuse qu’il analyse de long en large dans La Médiocratie (Lux), un livre coup de poing. De passage à Paris, cet enseignant en science politique à l’Université de Montréal nous explique le fond de sa pensée. Entretien.

La suite ici : Les Inrocks – Comment « les médiocres ont pris le pouvoir »

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.