La Commission européenne s’engage à respecter le référendum catalan


référendum catalan

L’adhésion d’un pays à l’UE nécessite une décision à l’unanimité au Conseil, et il est certain que Madrid refuserait d’ouvrir les négociations d’adhésion avec l’État rebelle. D’autres pays, potentiellement concernés par le même scénario, s’y opposeraient probablement aussi.


Mariano Rajoy, le Premier ministre espagnol, n’a sans doute pas du tout apprécié que Jean-Claude Juncker assure que la Commission respecterait l’issue du référendum d’indépendance catalane, qui se tient le 1er octobre.

Lors d’une interview avec Euronews, le président de la Commission a répondu à des questions envoyées par des citoyens de toute l’Europe, le 13 septembre. L’une des questions portait sur la reconnaissance ou non par la Commission d’un « oui » à l’indépendance catalane lors du référendum du 1er octobre.

Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy considère le vote contraire à la Constitution espagnole, qui précise que seule l’autorité centrale peut appeler au référendum. Une opinion partagée par le roi Felipe VI, qui a indiqué que la Constitution primerait et que les droits de tous les Espagnols seraient protégés.
La suite ici : La Commission européenne s’engage à respecter le référendum catalan – EURACTIV.fr

16.09.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.