Comprendre la crise diplomatique entre la Turquie, l’Allemagne et les Pays-Bas


crise diplomatique

La question des relations avec la Turquie divise les Européens eux-mêmes, notamment en raison de la gestion des migrants. Certains redoutent en effet que M. Erdogan n’applique plus l’accord sur les migrants signé en mars et ne contienne plus les flux de réfugiés qui tentent d’atteindre l’Europe. D’autre part, les dirigeants de l’UE craignent qu’en coupant les ponts avec la Turquie, le pays ne sombre dans la dictature.


Escalade verbale entre chefs d’État, ministres refoulés à la frontière, sanctions… La situation est très tendue entre la Turquie et plusieurs pays européens, notamment l’Allemagne et les Pays-Bas. Ces derniers ont interdit samedi 11 mars l’atterrissage du ministre turc des affaires étrangères et refoulé à la frontière la ministre de la famille, déclenchant la colère d’Ankara : dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé en réponse un comportement rappelant « le nazisme et le fascisme ». Que se passe-t-il et pourquoi ? Réponse en trois points clés.

Après le coup d’Etat raté en juillet 2016 et la violente répression qui s’est abattue sur la société (40 000 personnes emprisonnées125 000 fonctionnaires suspendus, des journalistes poursuivis…), le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a proposé une réforme constitutionnelle qui vise à renforcer ses pouvoirs. Concrètement, il s’agit de transférer au chef de l’Etat le pouvoir exécutif qui jusque-là appartenait au premier ministre, dont le poste disparaît – une première depuis la fondation de la Turquie moderne par Mustafa Kemal Atatürk, en 1923. Avec la nouvelle Constitution, le président aura le pouvoir de nommer ou limoger les ministres. Aux termes de la réforme constitutionnelle, M. Erdogan pourrait briguer deux nouveaux mandats et ainsi se maintenir au pouvoir jusqu’en 2029.
La suite ici : Comprendre la crise diplomatique entre la Turquie, l’Allemagne et les Pays-Bas

13.03.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.