Comprendre le projet d’annexion d’une partie de la Cisjordanie par Israël



 

 


« L’annexion serait la cristallisation d’une réalité déjà injuste : deux peuples vivant dans le même espace, dirigés par le même État, mais avec des droits profondément inégaux. C’est la vision d’un apartheid du XXIe siècle. »

 


Le compte à rebours est enclenché. Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, doit se prononcer à partir de mercredi 1er juillet sur la mise en œuvre du « plan de paix » pour le Proche-Orient présenté fin janvier par l’administration de Donald Trump. Ce plan très contesté prévoit, entre autres, l’annexion par Israël d’une partie de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l’Etat hébreu depuis 1967.

Les Palestiniens rejettent en bloc ce projet. Depuis plusieurs jours, des manifestations ont lieu dans les territoires occupés et en Israël pour faire pression sur le gouvernement israélien. En interne, le gouvernement de Benyamin Nétanyahou est lui-même divisé. Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a notamment estimé que toute annexion devrait attendre la fin de la pandémie de Covid-19. A ce jour, nul ne sait donc si le plan pourra réellement être appliqué. Franceinfo fait le point.

Selon le plan présenté par l’administration américaine, Israël pourrait annexer plusieurs pans de la Cisjordanie : la vallée du Jourdain (30% de la Cisjordanie), sous contrôle militaire israélien, et une centaine de colonies israéliennes situées en territoire palestinien. Il envisage la création d’un Etat palestinien démilitarisé sur un territoire réduit, sans Jérusalem-Est pour capitale, et sous certaines conditions. Plus de 2,8 millions de Palestiniens vivent en Cisjordanie, ainsi que 450 000 Israéliens dans des colonies, illégales selon le droit international.

A ce jour, rien ne permet toutefois de savoir si le gouvernement israélien appliquera ce plan à la lettre. « On sait vraiment peu de choses. Un comité de cartographie a été mis en place pour dessiner cette annexion, mais pour l’instant on ne connaît rien de leurs travaux« , explique Stéphanie Latte-Abdallah, chargée de recherche au CNRS. Depuis les élections législatives de mars et le gouvernement d’union formé par Benyamin Nétanyahou et Benny Gantz, différents scénarios ont été évoqués.

La suite ici :L’article à lire pour comprendre le projet d’annexion d’une partie de la Cisjordanie par Israël

2.07.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.