Compte à rebours final pour le Brexit





La Première ministre britannique Theresa May a réclamé à l’Union européenne un « dernier effort » ce week-end afin que les deux parties sortent de l’impasse, à quatre jours d’un nouveau vote crucial mardi à la Chambre des Communes sur le Brexit. Dans le cas contraire, « un second référendum pourrait devoir être organisé au Royaume-Uni si le Brexit était repoussé », a-t-elle déclaré.



Les parlementaires britanniques seront invités mardi 12 mars à se prononcer pour la deuxième fois sur l’accord de sortie du Royaume-Uni qu’ils ont massivement rejeté au mois de janvier. Dans l’hypothèse où le projet serait à nouveau rejeté, Theresa May a fait savoir que les députés auraient la possibilité de voter, mercredi et jeudi, sur deux autres options : une sortie du bloc communautaire sans accord (no deal) ou un report du Brexit pour une brève période de temps.

La dirigeante a tenté d’obtenir des concessions de la part des Européens, sans y parvenir jusqu’à présent et rien ne permet de prédire qu’elle obtiendra gain de cause mardi à Westminster.

La Première ministre Theresa May a demandé ce vendredi 8 mars à l’Union européenne (UE) un « dernier effort » dans les discussions sur le Brexit pour que l’accord de divorce puisse être adopté par le Parlement britannique au cours d’un vote crucial mardi.

« Mon message [à l’UE, Ndlr] est : c’est le moment d’agir. Nous avons travaillé dur ensemble au cours des dernières années pour aboutir à un accord », a déclaré la dirigeante conservatrice lors d’un discours prononcé à Grimsby, une petite ville portuaire qui a voté à 70% en faveur du Brexit lors du référendum de 2016.

« Nous avons juste besoin d’un effort supplémentaire, pour répondre aux dernières inquiétudes très spécifiques de notre parlement. Alors, allons-y », a-t-elle ajouté dans ce qui s’apparentait à une supplique.

La suite ici : Compte à rebours final pour le Brexit

10.03.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.