Coronavirus : aucun pays n’est à l’abri d’une reprise




Face à la nouvelle flambée mondiale de l’épidémie, la vigilance et la responsabilité s’imposent plus que jamais, y compris dans les pays qui pensent avoir contenu le virus.


Ce n’est pas le type de records auxquels les Etats-Unis nous avaient habitués. Avec 59 400 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés dans la seule journée du mercredi 8 juillet, le pays a dépassé son propre plafond de 56 000 cas, établi à peine cinq jours plus tôt. La pandémie a repris dans des proportions spectaculaires outre-Atlantique, où les Etats-Unis totalisent 3 millions de cas et 133 000 morts ; 37 des 50 Etats américains connaissent de nouveau une forte croissance de la propagation du virus, en particulier dans l’Ouest et le Sud. Les hôpitaux de Floride et du Texas menacent d’être submergés.

Cela n’empêche pas le président Trump de continuer à faire pression pour la réouverture des écoles et la reprise de l’activité économique. L’attitude à adopter face à la pandémie a tourné dans ce pays à l’affrontement politique, à quatre mois de l’élection présidentielle. La situation politique et sanitaire est tout aussi tendue au Brésil, où le président Jair Bolsonaro vient d’être testé positif au virus, après l’avoir tourné en dérision. En Inde, les mesures – imparfaites – de confinement ont échoué à juguler l’épidémie ; celle-ci a redoublé d’intensité lorsque l’activité économique a repris, manifestement trop tôt.

Les pays où la gestion de la pandémie est contestable ne sont pas les seuls, cependant, à subir cette nouvelle flambée du virus. Au Japon, en Australie, en Europe, des pays qui pensaient voir le danger maîtrisé sont contraints de renouer avec des restrictions draconiennes, au moins localement. L’Europe centrale, un temps épargnée par la vague qui a frappé l’Europe du Sud et la Grande-Bretagne de plein fouet au début de l’année, est de nouveau en alerte. Dans plusieurs pays des Balkans, la situation est préoccupante ; en Serbie, elle a provoqué un mouvement de protestation contre le pouvoir.

La suite ici  :Coronavirus : aucun pays n’est à l’abri d’une reprise

11.07.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.