Coronavirus : l’inquiétante rechute des Etats-Unis




Le président américain a incontestablement manqué de leadership face à l’enjeu majeur de santé publique que constitue la pandémie de Covid-19. En instrumentalisant la maladie à des fins politiques, il a exacerbé les divisions, brouillé les messages sanitaires et perturbé la coordination entre les Etats fédérés.


En précipitant le déconfinement de manière désordonnée, Donald Trump a fait preuve d’une dangereuse légèreté : le nombre de nouveaux cas de Covid-19 est reparti à la hausse.

Le 28 février, alors que la pandémie de Covid-19 s’accélérait en Europe et que les Etats-Unis ne comptaient que quelques cas, Donald Trump avait déclaré que le virus disparaîtrait comme par « miracle » avec l’arrivée du printemps. Quatre mois plus tard, non seulement le miracle n’a pas eu lieu, mais le pays connaît une inquiétante reprise des contaminations.

Avec 40 000 nouveaux cas par jour, l’épidémie, qui a déjà causé 127 000 décès et infecté plus de 2,3 millions de personnes, semble même redoubler d’intensité. La situation est d’autant plus alarmante que le nombre de personnes atteintes non testées serait dix fois supérieur aux statistiques publiées, selon Robert Redfield, le directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies. Au moment où l’Europe, où le virus circule toujours, paraît maîtriser la situation, la première puissance mondiale a toutes les difficultés à endiguer l’épidémie.

La suite ici :Coronavirus : l’inquiétante rechute des Etats-Unis

28.06.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.