Coronavirus: #restezchezvous, sauf si votre employeur vous demande de travailler?




En Belgique, face à la pandémie du coronavirus, les différents gouvernements indiquent qu’ils prennent des mesures fortes. Toutefois, un examen approfondi des mesures révèle qu’elles sont bien trop faibles pour protéger les travailleurs. Cette situation est dangereuse, non seulement pour les travailleurs concernés, mais aussi pour l’ensemble du pays, étant donné la poursuite de la propagation du virus.


Ce n’est que depuis le 17 mars au soir que la plupart des magasins ont été fermés. Cette mesure ne doit pas nous faire oublier que cela ne concerne qu’un segment limité de l’économie. Dans une grande partie de l’industrie ou des services, les activités se poursuivent sans relâche. Là, seuls la distanciation sociale ou le télétravail « pour ceux qui le peuvent » s’appliquent. Sur les deux plans, le bât blesse.

La devise selon laquelle le télétravail doit se faire « si possible » laisse trop de liberté à l’employeur, car c’est souvent lui qui a le dernier mot. D’après l’enquête de l’Université d’Anvers, réalisée en une demi-journée par un demi-million de personnes, il s’est avéré que 10 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles pouvaient télétravailler, mais que leur supérieur ne les y autorisait pas.

Au niveau des emplois manuels, la situation est encore plus précaire. Dans de nombreuses entreprises, le processus de production ou les activités à réaliser ne permettent pas la distanciation sociale. Et même si la distanciation sociale est respectée (qui vérifie, d’ailleurs ?), cela ne suffit pas. Chaque employé entre de toute façon en contact avec bien plus qu’une personne. En même temps, tout le matériel utilisé doit être désinfecté. Enfin, il y a contradiction criante entre les cadres qui pratiquent le télétravail, mais obligent le personnel à rester sur le lieu de travail. Il n’est plus justifié que les employeurs conservent la liberté d’organiser le travail comme ils l’entendent.

La suite ici :Coronavirus: #restezchezvous, sauf si votre employeur vous demande de travailler?

25.03.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.