Le débat sur la neutralité du net rebondit violemment


neutralité

On garde sentimentalement la mémoire de l’esprit pionnier d’un internet ouvert à tous ; on voit une fois de plus les marchés empiéter sur un domaine qu’on croyait leur échapper.


Coup de tonnerre dans le domaine de la réglementation des télécommunications et d’internet : la FCC, autorité de la concurrence aux États-Unis, vient de soumettre par l’intermédiaire de son président récemment nommé par Donald Trump un plan d’abolition pure et simple d’un principe historique dans le fonctionnement d’internet, ce qu’on appelle la « neutralité du net » ou « l’internet ouvert ». Dit plus précisément, son statut de « service public ». Ce statut avait pourtant été défendu avec force par la même FCC, sous la direction de son précédent président nommé par Obama. C’est ce principe que défend l’Union européenne dans son Règlement de 2015, toujours soumis à discussion.

Il est probable que ce plan sera accepté le mois prochain par la commission régissant la FCC. Le débat sur la neutralité du net, jamais interrompu, se voit relancé avec force.


La suite ici : Le débat sur la neutralité du net rebondit violemment

2.12.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.