Déconstruire le Pacte de Stabilité pour assainir l’Europe !






En fait, la liquéfaction européenne est née du chacun pour soi précisément induit par le Pacte de Stabilité, ce péché originel de l’Union européenne qui a faussé la discipline fiscale.




L’Europe n’est toujours pas tirée d’affaire. Une débâcle est encore possible du fait de l’absence de tout contrôle sur leur taux d’intérêt et sur leur monnaie de la part des pays membres de la zone euro. En effet, dans ces conditions, comment les diverses économies nationales ayant l’euro peuvent-elles ne pas diverger ? Et quel est le levier permettant d’y harmoniser la consommation et l’activité économique ? Que faire par ailleurs pour y éviter les écarts souvent massifs de compétitivité qui ne peuvent être corrigés, on l’a vu, qu’à force de sacrifices ?

Il serait évidemment souhaitable de mettre en place une politique budgétaire et fiscale contra-cyclique ayant pour effet de lisser ces différences, et de combler les fossés régnant entre Nord et Sud, entre coeur et périphérie. Cette éventualité est cependant balayée d’un revers de main dédaigneux : par ignorance des mécanismes macro-économiques, mais également du fait d’un esprit moralisateur qui exige de remettre sur le droit chemin les insupportables cigales… ayant néanmoins largement contribué à la prospérité du Nord et de ses banques à l’orée du siècle. C’est de ce refus obstiné d’utiliser certains instruments à disposition, c’est de cette volonté d’infliger une bonne «correction» aux indisciplinés que découle l’obsession des déficits et les politiques d’austérité ayant ravagé l’Union européenne, accessoirement fait prospérer le populisme.

La suite ici : Déconstruire le Pacte de Stabilité pour assainir l’Europe !

13.03.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.