Démanteler les Gafa ? L’idée ressurgit aux Etats-Unis






Candidate aux primaires démocrates pour la présidentielle de 2020, Elizabeth Warren, sénatrice du Massachusetts, fait du démantèlement des Gafa une proposition phare de son programme. Ce vieux serpent de mer s’invite régulièrement dans le débat, tant aux Etats-Unis qu’en Europe.



Alors que la présidentielle américaine se profile pour 2020, le démantèlement des Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon) refait débat. Elizabeth Warren, sénatrice du Massachusetts et candidate aux primaires démocrates, en a fait l’une de ses propositions phares.

« Pour rétablir l’équilibre des pouvoirs dans notre démocratie, promouvoir la concurrence et faire en sorte que la prochaine génération d’innovations technologiques soit aussi dynamique que la dernière, il est temps de démanteler nos plus grandes sociétés de technologie », assure-t-elle dans une note de blog Medium, publiée vendredi 8 mars.

En citant Google, Facebook ou encore Amazon, elle affirme : « Nous devons empêcher cette génération de grandes entreprises technologiques d’influencer le pouvoir politique pour façonner les règles en leur faveur et d’utiliser leur pouvoir économique pour étouffer ou acheter tous les concurrents potentiels. » Schématiquement, l’abus de position dominante des géants de la Silicon Valley réduit la capacité d’innovation des petites entreprises américaines et donc, nuit aux consommateurs finaux qui disposent de moins de choix, estime Elizabeth Warren.

La suite ici : Démanteler les Gafa ? L’idée ressurgit aux Etats-Unis

16.03.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.