Derrière chaque voile, 3000 ans de haine envers la femme qui nous regarde



Et là, en remontant au plus loin des traces écrites des civilisations antiques, en fouillant dans les annales des histoires sumériennes, j’ai découvert avec stupéfaction que le voile découle à l’origine d’une illusion optique. En effet, une croyance sémitique très ancienne attestée en Mésopotamie, considérait la chevelure de la femme comme le reflet de la toison pubienne !


Le voile est commun aux trois religions monothéistes. Regard d’un écrivain algérien sur un signe religieux qui, selon lui, est un marqueur de soumission de la femme à l’homme.

Depuis des années, tout le monde parle du voile, de plus en plus de personnes portent le voile, pas seulement à Bamako ou au Caire, mais aussi à Londres, Paris ou New York.

Symbole religieux ou signe religieux ? Que signifie ce carré de tissus qui met la planète en émoi ?

Intrigué par autant de questions, j’ai décidé de consacrer quelques semaines de mes vacances à compulser les livres d’histoire religieuse pour remonter aux racines du signe, pour ne pas dire du mal.

La suite ici : Sisyphe – Derrière chaque voile, 3000 ans de haine envers la femme qui nous regarde

12/07/16

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.