Des paléoclimatologues le confirment : nous vivons un réchauffement climatique sans précédent






 

 va devenir de plus en plus compliqué de mettre en doute les constats scientifiques sur le réchauffement climatique, comme c’est encore malheureusement parfois le cas à la télé. Comme le relate Le Monde, qui en a fait sa « une » le 24 juillet avec une photo très marquantede banquise fondue, une étude menée par une équipe de recherche internationale montre que « non seulement le réchauffement climatique actuel est inédit du fait de son amplitude et de sa vitesse, mais il est également sans précédent de par son caractère universel ».




Les paléoclimatologues, qui ont publié leurs résultats dans Nature et Nature Geoscience, ont récolté « un maximum de données provenant d’un maximum d’archives naturelles différentes » pour retracer les variations de température depuis 2 000 ans, comme l’explique Raphael Neukom de l’université de Berne, en Suisse. La conclusion est sans appel : jamais au cours des précédents épisodes climatiques majeurs l’ensemble du globe n’avait été touché de manière synchrone.

Cela s’explique par le fait que ces variations, par le passé, étaient « dues soit à des facteurs naturels (soleil, volcans), soit à de la variabilité spontanée (fluctuations de courants marins, de la circulation atmosphérique régionale) », explique la paléoclimatologue Valérie Masson-Delmotte. Elles n’affectaient donc que des parties du globe.

La suite ici  : Des paléoclimatologues le confirment : nous vivons un réchauffement climatique sans précédent

26.07.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.