Le diesel condamné à une « lente agonie »


diesel condamné

« On sait dépolluer un moteur diesel, on sait le rendre propre, dans toutes les circonstances (…) mais cela a un coût ». Un coût d’environ « 1.500 euros par véhicule ».


Miné par des scandales, soumis à de nouvelles normes draconiennes et risquant même d’être chassé de certaines villes, le diesel voit les automobilistes européens se détourner de lui et semble condamné à une « lente agonie ».

Le salon de Francfort, qui ouvre ses portes aux médias mardi, avait été marqué lors de sa précédente édition en 2015 par l’affaire des moteurs diesel truqués chez Volkswagen.
La suite ici : Le diesel condamné à une « lente agonie » : Geo.fr

11.09.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.