Donald Trump s’attaque à l’IVG: les pays pauvres seront les premières victimes


l'IVG

Cette ordonnance met les ONG dans une situation intenable en les forçant à choisir entre continuer leur travail complet sur la santé et des droits des femmes ou perdre le financement américain.


Deux jours après la manifestation monstre de millions d’Américains pour leurs droits, notamment ceux des femmes, Donald Trump leur a répondu à sa manière. Le nouveau président a signé, lundi 23 janvier, un « executive order » (l’équivalent du décret présidentiel en France), interdisant le financement des ONG internationales qui soutiennent l’avortement.

Cette mesure prévoit concrètement que les fonds fédéraux d’aide internationale ne peuvent être alloués à des ONG étrangères qui pratiquent l’avortement et militent pour le rendre légal. Ce n’est pas seulement la réalisation des avortements qui est visée, mais aussi toutes les activités annexes de conseil et d’orientation. L’ordonnance s’applique aux organisations qui opèrent notamment dans les pays pauvres, font de la prévention et fournissent informations et soins. Le simple fait de débattre est prohibé sous peine de se voir couper toute subvention.
La suite ici : Donald Trump s’attaque à l’IVG : les pays pauvres seront les premières victimes – L’Obs

26.01.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.