Donald Trump, self-made mythe ?






1,17 milliard de dollars. C’est le montant des pertes que le milliardaire-président américain a engrangées de 1985 à 1994, selon une enquête du «New York Times» publiée mardi.




Trump a plusieurs fois évoqué ses premiers déboires financiers. Seulement, il les justifiait par la récession survenue au début des années 90. Les déclarations de revenus obtenues par le New York Timesdépeignent une tout autre réalité. Celle d’un businessman ruiné qui, en dix ans, a accumulé 1,17 milliard de dollars (1,05 milliard d’euros) de pertes.

A titre d’exemple : en 1990 et 1991, l’homme d’affaires a perdu plus de 500 millions de dollars. Des pertes financières colossales, à en croire les chiffres de l’Internal Revenue Service (agence fédérale américaine chargée de collecter entre autres l’impôt sur le revenu). Le quotidien new-yorkais révèle que les dettes astronomiques du président américain lui ont permis d’être exempté d’impôt sur le revenu sur huit des dix années concernées par l’enquête. Tout en précisant ne pas savoir si l’IRS a procédé par la suite à un redressement fiscal.

La suite icihttps://www.liberation.fr/planete/2019/05/08/donald-trump-self-made-mythe_1725689

12.05.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.