En Syrie, Trump s’efface, Erdogan récupère la place


Erdogan

 

En lui laissant les mains libres sur un terrain où s’opposent encore l’Etat islamique et les Kurdes, le président américain a offert à son homologue turc une occasion inespérée d’affirmer les ambitions d’Ankara sur la scène mondiale.

 

 


Attaquer les milices kurdes dans le nord de la Syrie, «éradiquer» l’Etat islamique (ou ce qu’il en reste), accueillir Donald Trump en invité en Turquie, mettre en garde la France et même envoyer des soldats turcs en Afghanistan. Les ambitions militaires et diplomatiques affichées par Recep Tayyip Erdogan se multiplient ces derniers jours. En particulier depuis l’annonce d’un retrait prochain des forces américaines de Syrie, où la Turquie veut se projeter en hyperpuissance régionale pour remplacer la plus grande puissance mondiale.

La décision «surprise» du président américain n’en était pas une mauvaise, semble-t-il, pour son homologue turc. Les deux hommes, qui s’échangeaient des noms d’oiseaux il y a quelques mois encore, vivent une lune de miel (pour l’instant). Il ne se passe plus trois jours sans qu’ils se parlent au téléphone. Le réchauffement avait commencé lors d’un tête à tête en marge du sommet du G20 en Argentine fin novembre, selon des sources diplomatiques américaines.

Après avoir évoqué l’affaire Khashoggi, qui a été l’occasion de consultations intenses entre services et diplomates turcs et américains, plusieurs sujets ont été abordés. Parmi ceux-là, l’achat par la Turquie de missiles Patriot américains pour une valeur de 3,5 milliards de dollars (3,07 milliards d’euros) et la situation régionale. Alors qu’Erdogan revenait à la charge au sujet du soutien américain aux «terroristes» kurdes, comme il qualifie les forces du YPG affiliées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Trump lui aurait confié sa décision de quitter la Syrie.

La suite icihttps://www.liberation.fr/planete/2018/12/26/en-syrie-trump-s-efface-erdogan-recupere-la-place_1699854

28.12.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.