En toute indignité


indignité

 

 

Ils ne mourront pas noyés dans la Méditerranée. En dépit de tous les obstacles rencontrés par les ONG, et en raison de leur opiniâtreté, des centaines de réfugiés ont été sauvés cette dernière semaine de décembre. L’Aquarius a trouvé ses relais. Mais 1.300 noyades ont été enregistrées cette année par l’Organisation mondiale pour les migrations (OIM).

 

 


Vendredi dernier, Proactiva Open Arms a débarqué en Espagne plus de 300 réfugiés après une longue et éprouvante traversée, n’ayant pas de proche alternative. Le Sea-Watch 3, et le Professor Albrecht-Penck de l’ONG Sea-Eye, deux autres navires ayant recueilli 49 réfugiés, n’ont pour l’instant d’autre ressource que de faire des ronds dans l’eau. Mais un débarquement est urgent car la mer est très agitée.

Totalement divisées et donc paralysées, les autorités européennes restent d’accord sur un point central, la fermeture des frontières par tous les moyens. Mais même là elles sont dans l’échec. Matteo Salvini, le leader de la Ligue italienne, a pu se prévaloir de la chute des arrivées, mais elles ont quand même été selon lui de 23.370 réfugiés en 2018, contre 119.369 l’année précédente.

La suite icihttps://décodages.com/2018/12/31/en-toute-indignite/#more-105475

2.01.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.