Espagne: Pablo Iglesias bouleverse l’échiquier politique


Pablo Iglesias

C’est « l’opportunisme incarné ». Pour Iglesias, « l’important est de gagner et d’arriver au pouvoir pour se mettre au service de ses idéaux ».


Passionné et sincère pour les uns, dangereux et populiste pour les autres: Pablo Iglesias a réussi en deux ans à faire de son parti de gauche radicale Podemos le principal adversaire de la droite en Espagne.

« En avant les gens humbles (…) l’histoire nous appartient et elle est faite par les peuples! », a tonné vendredi soir ce mince professeur de Sciences politiques de 37 ans, citant le Chilien Salvador Allende, devant ses partisans qui scandaient « Pablo président ».

Le plus souvent en bras de chemise, les cheveux longs attachés, l’enfant du quartier ouvrier de Vallecas à Madrid a parcouru un long chemin depuis la création en 2014 du parti Podemos (« Nous pouvons »).

La suite ici : Espagne: Pablo Iglesias bouleverse l’échiquier politique

26 06 16

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.