Européennes : et au fait, que dit-on dans la campagne ailleurs dans l’Union européenne ?







Au Royaume Uni, la grande question, mais à laquelle personne ne peut répondre, c’est de savoir quel sera le taux de participation. Les britanniques vont-ils se considérer comme encore membres de l’UE ou non : il y a là une véritable inconnue. Le Royaume-Uni est profondément divisé, puisque le parti traditionnellement pro-européen, le parti conservateur, est maintenant devenu très anti-européen, et que le parti travailliste se prépare au pouvoir. Il ne faut pas oublier qu’à l’arrière-plan de ces élections européennes se dessinent des élections législatives britanniques. Les deux questions qui se posent donc, dans un Royaume-Uni en pleine crise interne, sont : quel sera le taux de participation ? Est-ce que ces élections seront l’occasion soit d’un vote anti-européen soit un vote pro-européen ? Avec une difficulté supplémentaire, puisque les deux partis sont très divisés sur la question de l’Union européenne.

En Allemagne : « Beaucoup sont inquiets pour l’Europe, moi aussi »C’est ainsi que s’exprime la chancelière dans l’entretien qu’elle a accordé ce mercredi 15 mai au journal de Munich, la Süddeutsche Zeitung, sur l’Europe et la relation franco-allemande. Avec son habituel laconisme, Angela Merkel donne bien la tonalité de la campagne électorale en Allemagne. On y est inquiet pour l’avenir de l’Europe en raison d’un Brexit non maîtrisé, de la montée des populismes dans des pays aussi différents que l’Italie et la Pologne, mais aussi en France et en Allemagne faisant craindre une poussée de l’extrême droite lors des élections européennes, en raison aussi d’un débat incertain sur les structures de l’Europe et des affrontements qui s’annoncent entre les Etats-Unis et la Chine mais aussi entre les Etats-Unis et l’Europe. On ne peut donc plus être sûr de rien et pourtant ces craintes n’engendrent pas de réactions panique, elles semblent, bien au contraire, constituer aux yeux de la majorité des Allemands une bonne raison d’aller voter le 26 mai prochain.

La suite ici  : Européennes : et au fait, que dit-on dans la campagne ailleurs dans l’Union européenne ?

22.05.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.