Ex-chef du Shin Bet: L’annexion de la Cisjordanie provoquerait un « bain de sang »






L’ancien chef du service de sécurité du Shin Bet a mis en garde le gouvernement jeudi contre l’annexion de la Cisjordanie, quelques jours après l’approbation par le cabinet de sécurité d’un plan de construction au-delà de la Ligne verte qui, selon les ministres, rapprochera Israël de l’exercice de sa souveraineté sur ce territoire. Selon Yoram Cohen, qui a dirigé le Shin Bet de 2011 à 2016, annexer même des parties de la Cisjordanie conduirait à un « bain de sang inutile ».



Des mesures doivent être prises pour réduire l’occupation ou la visibilité de l’occupation en Judée et en Samarie en améliorant les transports, en améliorant le travail [opportunités]… en convertissant la zone B en zone A », a-t-il déclaré à la radio de l’armée, faisant référence à deux secteurs constituant 40 % de la Cisjordanie. La zone B est sous contrôle militaire israélien mais sous contrôle civil de l’Autorité palestinienne, et la zone A est sous contrôle total de l’Autorité palestinienne.

Mardi, le cabinet de sécurité a approuvé à l’unanimité un plan proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu qui accordera quelque 700 permis de construire aux Palestiniens et 6 000 permis de construire aux résidents israéliens de la zone C, les 60 % de la Cisjordanie sous plein contrôle israélien.

Confirmant un rapport du site d’information Walla, un porte-parole de l’un des ministres du cabinet de sécurité a déclaré que le plan inclurait également la cartographie de tous les bâtiments et populations de la zone C, permettant à l’État de mieux comprendre quelles structures palestiniennes ont été construites légalement et lesquelles pourraient être démolies.

La suite ici : Ex-chef du Shin Bet: L’annexion de la Cisjordanie provoquerait un « bain de sang » | The Times of Israël

3.08.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.