Facebook veut récupérer les données bancaires de ses utilisateurs


bancaires

 

Et dans le cadre des ces négociations, Facebook aurait demandé à accéder à une partie des données détenues par les banques sur leurs clients.  Au menu de ce repas de data : les transactions effectuées par carte bancaire ou encore le solde des comptes courants des clients des banques concernés. Il faut dire qu’il serait bien pratique de connaître la solvabilité d’un utilisateur avant de lui proposer d’acheter un nouveau canapé.

 

 

 


Selon le Wall Street Journal, le réseau social aurait entamé des négociations avec plusieurs grandes banques américaines. L’objectif ? Collecter des informations bancaires liées à la situation de ses utilisateurs, comme le solde sur compte courant ou les transactions effectuées par carte. Le tout pour améliorer son application Messenger.

Après les répercussions du scandale Cambridge Analytica, le réseau social au plus de 1,3 milliard d’utilisateurs ne semble pas décidé à mieux protéger les données de ses utilisateurs, contrairement à ce qu’il laisse croire à grand renfort de spots de publicité sur les écrans américains et britanniques.

Il faut ici rappeler que le modèle économique de Facebook en fait un glouton de vos données personnelles, qu’il utilise afin de vous proposer de la publicité ciblée. Et selon des informations révélées lundi 7 août par le Wall Street Journal, le réseau social compte franchir un cap dans l’immixtion dans les affaires de ses utilisateurs.

Facebook serait en effet entré en discussions depuis 2017 avec les plus grandes banques américaines, comme Citgroup, Wells Fargo ou JPMorgan Chase afin de créer de nouveaux services sur sa messagerie Messenger. Rappelons ici que des accords existent déjà aux Etats-Unis, notamment avec des compagnies aériennes, afin de permettre aux utilisateurs du réseau social de réserver un vol via Messenger.

La suite ici  :Facebook veut récupérer les données bancaires de ses utilisateurs

9.08.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.