Comment Firefox a « trahi le Web » et pourrait bien le sauver grâce à de nouvelles applis


Firefox

Si Firefox a « trahi » ou « laissé tomber » le Web ouvert et libre pour tous, c’est bien malgré lui. Conscient des erreurs du passé et de l’enjeu colossal aux frontières du monde réel et du monde numérique, les équipes du navigateur open source travaillent à tenter de ramener les utilisateurs de smartphones là où souffle la liberté, sur le Web.


Les smartphones n’ont pas seulement ébranlé la domination de nos PC. Ils ont aussi ont mis à mal la façon dont on accède au Web. Pour le préserver et offrir un accès libre à l’information, Mozilla et Firefox veulent porter leur combat au-delà du navigateur classique.

Depuis l’arrivée de l’iPhone, l’informatique personnelle s’est engagée sur une courbe d’accélération inimaginable, poursuivant la révolution du PC en glissant un ordinateur omniprésent dans la poche d’un nombre croissant d’utilisateurs dans le monde. Lors de l’introduction de son premier smartphone, Steve Jobs en faisait un « outil de communication révolutionnaire pour Internet ». De fait, l’iPhone ouvrait au grand public la porte du Web, il lui donnait accès à une somme de connaissance et d’informations en mobilité jamais égalée dans l’histoire.


La suite ici : Comment Firefox a « trahi le Web » et pourrait bien le sauver grâce à de nouvelles applis

11.12.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.