Gallimard renonce à republier les pamphlets antisémites de Céline



« Non, mais faut pas oublier que ça n’a rien de politique, c’est de la li-té-ra-ture. » En réalité, prononcer ce type de généralité satisfaite, ce n’est pas valoriser la littérature, c’est la vider de son sens et l’humilier. La littérature ne peut pas être déclarée irresponsable, elle est comptable de ses actes, elle est même le plus sérieux, le plus solide, le plus souverain des actes.


Acculé et mal préparé, l’éditeur français Gallimard a annoncé ce jeudi 11 janvier renoncer au volume « Écrits polémiques » par lequel il prévoyait de ressortir cette année trois bréviaires antisémites de Louis-Ferdinand Céline.

Gallimard a annoncé jeudi 11 janvier suspendre l’entreprise de réédition des pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline. Ce projet, mis en branle depuis plusieurs mois, consistait à ressortir trois textes qu’on ne trouve plus au catalogue d’aucun éditeur en France : Bagatelles pour un massacre (1937), L’École des cadavres (1938) et Les Beaux Draps (1941). Officiellement, il s’agit seulement de mettre en pause le projet piloté par l’écrivain et biographe Pierre Assouline.


La suite ici : Gallimard renonce à republier les pamphlets antisémites de Céline

13.01.18

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.