Jean-Gabriel Ganascia: « L’intelligence artificielle va transformer les valeurs humaines »


Ganascia

Un jour, la machine dépassera l’homme. Enfin, selon certains qui alertent sur cette singularité devant advenir au moment où les robots prendront le pouvoir. Mythe ou pas, les nouvelles technologies ont d’ores et déjà des effets sur la vie en société… Le début d’un transhumanisme ?


Jean-Gabriel Ganascia est professeur d’informatique à l’université Pierre-et-Marie-Curie, Président du Comité d’éthique du CNRS (COMETS) et directeur de l’équipe ACASA (Agents Cognitifs et Apprentissage Symbolique Automatique) au laboratoire d’informatique de Paris 6 (LIP6). Il a publié divers ouvrages dont « L’Âme machine » (Seuil) ou « Le Mythe de la Singularité » (Seuil).

L’homme supplanté par l’intelligence artificielle… selon vous, la singularité va-t-elle advenir ? 

La singularité est un concept qui vient des mathématiques désignant un point critique, un moment particulier dans une fonction, qui peut s’appréhender de façon tout à fait abstraite et théorique. Ce qu’on appelle la singularité technologique, c’est l’idée que la technologie se développant extrêmement rapidement, il y a un moment où elle va nous dépasser. Et cela a un caractère inéluctable. C’est assez proche des théories de l’apocalypse telles qu’elles ont pu exister autour de l’an mil. On pourrait parler d’une prophétie de l’e-apocalypse.

Sauf que d’autres approches possibles de la modernité ne conduisent pas à cette singularité, il faut envisager tous les scénarios. Actuellement, il n’y a pas de confrontation à cette idée émise d’abord des spécialistes de science-fiction puis des ingénieurs, des technologues… Les arguments qu’ils utilisent pour extrapoler la réalité du monde sont très discutables.

La suite ici  : Jean-Gabriel Ganascia : « L’intelligence artificielle va transformer les valeurs humaines »

14.04.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.