La Grande-Bretagne manque déjà de main d’œuvre européenne


main d'oeuvre européenne

Le Brexit n’est prévu que pour le 29 mars 2019, mais ses effets commencent déjà à se faire sentir au Royaume-Uni. D’après The Independent, des champs entier seraient en train de pourrir en Cornouailles, à cause du manque de travailleurs européens.


La région accueille actuellement 17 000 ressortissants de l’Union européenne, mais d’après une étude du conseil local, les fermes n’ont pu embaucher que 65% des travailleurs dont elles ont besoin depuis le vote du pays en faveur du Brexit. Toujours d’après cette étude, le changement des lois d’immigration concernant les citoyens européens pourrait se traduire par la perte de millions de livres, lié à l’impossibilité pour l’industrie de maraîchère de trouver des ouvriers qualifiés britanniques.

La Cornouaille a voté à 56% en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, alors même que la région bénéficie de millions d’euros de subventions de la part de l’UE. The Independent relève que les exploitations agricoles de la région ont du mal à recruter des britanniques, car les emplois proposés sont souvent mal payés et très fatigants.


La suite ici : La Grande-Bretagne manque déjà de main d’œuvre européenne alors que le Brexit n’est pas encore effectif | Slate.fr

14.11.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.