Guy Verhofstadt: « Si on continue comme ça, on aura une Union européenne de 75 États »


Guy Verhofstadt

« Je rappelle que la Constitution espagnole de 1978 a été approuvée par plus de 90% des Catalans avec une participation de 67%. Et aujourd’hui, la Généralité prétend avoir la légitimité pour proclamer une indépendance qui n’a été votée que par 38% des électeurs (90% des 42% des Catalans ayant voté). Ce n’est pas sérieux. »


Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre belge et président du groupe libéral au Parlement européen, assure que seule une solution à la belge, c’est-à-dire la création d’un État fédéral, permettra de régler la crise entre Madrid et Barcelone. Pour ce Flamand, familier des poussées identitaires locales, une Europe des régions serait une «folie» et signerait la fin de l’aventure européenne. Il plaide donc pour un fédéralisme national complément d’un fédéralisme européen en devenir.

Ne doit-on pas craindre que la situation en Catalogne ne dégénère en violences ?

Il faut absolument l’éviter et le seul moyen d’y parvenir, c’est d’établir, à défaut de rétablir, un dialogue entre Barcelone et Madrid, mais aussi entre les Catalans. Car la Catalogne n’est pas unie sur la question de l’indépendance : le gouvernement catalan est minoritaire en voix, même s’il dispose d’une majorité en sièges, et tous les sondages indiquent qu’une majorité de Catalans veulent rester en Espagne. Les manifestations de ces dernières semaines ont bien souligné cette division de la société catalane sur son avenir. Nous, les Européens, pouvons aider les deux camps à nouer ce dialogue. Madrid ne doit plus faire la sourde oreille, comme elle le fait depuis dix ans, en espérant que le problème disparaîtra de lui-même. Et Barcelone ne doit pas proclamer son indépendance en se basant sur un référendum inconstitutionnel et dont la légitimité démocratique est sujette à caution.
La suite ici : Guy Verhofstadt : «Si on continue comme ça, on aura une Union européenne de 75 Etats» – Libération

12.10.17

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.