Hongrie : l’affiche bleue de Viktor Orbán



 

 

 



Cette semaine commence la campagne électorale du Fidesz, le parti populiste au pouvoir en Hongrie. Des affiches ont fleuri à Budapest : elles montrent en très, très gros plan les visages ricanants de Juncker et de Soros, comme des méchants de bande dessinée pour ados pour lesquels c‘est pas si facile dans ce monde ingrat, avec la légende : « Vous avez aussi le droit de savoir ce qui se prépare à Bruxelles ». Détail intéressant à rappeler : le Fidesz, comme Juncker, est membre du groupe PPE au Parlement européen…

 



Du pur jus d’Orbán. On reconnaît là sa brutalité, sa vulgarité, et le mépris qu’il porte à son propre peuple. Pour sa promotion, le Fidesz, son parti, mettra sans doute sur tous les murs des images de Miss Monde-maillot de bain ( on n’ose dire la légende qu’on imagine…).

L’affiche du Fidesz porte comme texte : « Ils veulent imposer le quota des migrants. Ils veulent affaiblir le droit des Etats membres à défendre leurs frontières. Ils veulent faciliter l’immigration avec des visas pour les migrants.» Orbán sait qu’il surfe uniquement sur la question des migrants, puisque d’assez sérieux problèmes économiques et sociaux et d’impressionnantes manifestations ont touché la Hongrie l’an dernier, et qu’on ne croit plus guère dans son pays à sa compétence en matière de lutte contre le chômage et de défense du pouvoir d’achat.

Si les meilleurs amis politiques d’Orbán, les députés du PiS polonais, ne sont pas sortis de leur bienheureuse ataraxie, il n’en est pas de même des principaux partis composant le PPE, même si certaines déplorations sont infiniment plus modérées que leur objet, les affiches du Fidesz.

La suite ici : Hongrie : l’affiche bleue de Viktor Orbán

26.02.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.